Principe

 

Principe

Le classement de SIRIS-Pesticides est basé sur cinq critères qui, selon le collège d’experts qui a mis au point la méthode, conditionnent l’exposition possible aux pesticides des eaux de surface ou des eaux souterraines. Ces cinq critères sont :

  • un critère d’usage, représenté soit par les quantités de substances actives utilisées sur un territoire donné, soit par une combinaison des doses de substances actives appliquées sur ce territoire et des surfaces développées traitées ;
  • quatre critères relatifs au comportement des substances actives dans l’environnement : leur affinité pour le sol (représentée par le coefficient de partage carbone organique-eau, Koc), leur solubilité dans l’eau, leur dégradabilité dans l’eau (représentée par le taux d’hydrolyse) et leur dégradabilité dans le sol (représentée par le temps de demi-vie dans les sols, DT50). Ces données permettent de prendre en compte la mobilité et la persistance des substances dans le milieu.

Ces cinq critères sont répartis et ordonnés en quatre classes. L’ordre des classes influe sur le résultat final (i.e. le classement) : la première classe est celle qui a le plus d’impact sur le classement final. L’importance des critères vis à vis de la possibilité de contamination des eaux a été évaluée par le collège d’experts : le critère le plus important est dans la première classe. Les valeurs des critères permettent d’attribuer une valeur à chaque classe. Ces valeurs sont ensuite combinées grâce au moteur de calcul de SIRIS pour établir le classement des substances.

La prise en compte des critères se fait différemment pour les classements dédiés aux eaux souterraines et pour les classements dédiés aux eaux de surface. Cela traduit dans l’outil les différences existantes dans les mécanismes de transfert entre eaux de surface et eaux souterraines. Pour chacun des deux cas, l’ordre des classes est résumé dans le Tableau 1.

L’outil SIRIS-Pesticides est constitué :

  • d’une base de données « substances actives » (SIRIS-Pesticides 2012). Elle contient les informations nécessaires à l’outil SIRIS-Pesticides relatives au Koc, à la solubilité dans l’eau, au taux d’hydrolyse et à la persistance dans le sol (DT50) pour 639 substances (dont 542 avec toutes les données relatives aux paramètres physico-chimiques complètes). Pour permettre des études de scénario, des susbtances dont l’utilisation est interdite sont présentes dans la base ;
  • une base de données « préparations commerciales ». Elle contient les informations nécessaires au calcul des quantités de substances actives correspondantes aux quantités de préparations commerciales utilisées dans une région. CCette base a été obtenue à partir d'une extraction de la BNV-D.La base de données « préparations commerciales » contient les produits autorisés à la vente en France à la date de sa dernière mise à jour (Juin 2012) ;
  • un moteur de calcul permet le classement des substances actives selon la méthode SIRIS.

L’outil SIRIS pesticides produit deux classements : un pour les eaux de surface, un pour les eaux
souterraines.

Davantage de détails sur la méthode, sa mise au point et les paramètres utilisés se trouvent dans des rapports et une présentation disponibles sous l'onglet bibliographie (Le Gall et al, 2007).